Votre partenaire pour Voyager en groupe et découvrir le Monde aux meilleurs tarifs à partir de 10 personnes.

Affiner votre recherche

GRECE (GR) Crète : informations pratiques et formalités

(Image) CRETE sejour
(Image) CRETE sejour (Image)  CRETE sejour decouverte

(Image) crete 2012(Image) CRETE sejour

Infos destination :

 

Introduction

 

La plus grande des îles grecques, terre du légendaire roi Minos, offre un retour aux sources de la civilisation, au pays de Zeus et de la déesse Europe. La Crète est une terre de vacances idéale, avec un climat agréable et des paysages surprenants de beauté.

 

Rappel Historique

 

7000 à 3000 av. J.-C. – Premiers peuplements.
3000 av. J.-C. - Début de la civilisation minoenne (minoen ancien), dont les traces ont été découvertes au début du XXe siècle par l’archéologue britannique sir Arthur Evans. L’appellation garde la mémoire du roi Minos, roi de la mythologie grecque.
2100 à 1500 av. J.-C. - Minoen moyen. Travail de l’argent et production de poteries. Début du commerce maritime avec l’Égypte et l’Asie Mineure. C’est à cette époque qu’ont été construits les palais de Knossos, Phaestos, Malia et Zakros.
1500 à 1100 av. J.-C. – Minoen récent. Invasion de la Crète par les Mycéniens. L’éruption du volcan de l’île de Santorin (Thira) aurait provoqué de graves tremblements de terre en Crète.
1100 av. J.-C. – Invasion de l’île par les Doriens.
500 av. J.-C. - Fondation de villes États. La Crète est faiblement influencée par la période grecque classique.
67 av. J.-C. - Occupation romaine.
395 - Domination byzantine, comme dans le reste de la Grèce.
824 - Invasion arabe.
1210 - Occupation par les Vénitiens. Développement urbain et renaissance culturelle caractérisent cette période.
1669 - La Crète devient une province de l’Empire ottoman, sous la domination turque, qui garde le pouvoir jusqu’en 1898, date à laquelle l’île obtient son autonomie, avec l’appui des grandes puissances.
1913 - Traité de Bucarest. Rattachement à la Grèce.
1941 - Utilisant la Crète comme base militaire en Méditerranée, les Allemands envoient des parachutistes ; c’est le début de la bataille de Crète. La résistance crétoise s’organise, mais n’empêche pas les Allemands d’occuper l’île jusqu’à la fin de la guerre.
1990 - Adhésion de la Grèce à l’Europe communautaire.

 

Géographie

 

La Crète occupe une place à part parmi les 1 400 îles que compte la Grèce. Longue et étroite, elle est bordée au nord par la mer de Crète et au sud par la mer de Libye. Elle est traversée d’est en ouest par trois montagnes qui culminent à plus de 2 000 m : le mont Dicté à l’est, le mont Ida (appelé aussi mont Psiloritis) au centre et le mont Lefka Ori (ou montagnes blanches) à l’ouest. Entre ces montagnes s’étendent des plaines intérieures fertiles, parsemées de champs et de villages. Le littoral offre de grandes plages de sable et la côte orientale abrite la seule forêt de palmiers d’Europe. La plupart des zones urbaines de l’île sont situées sur la côte nord, au détriment de la côte sud, très escarpée.

 

Climat

 

La Crète offre un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers très doux. Sur la côte nord, les pluies sont concentrées en hiver, tandis que la partie centrale jouit d’un climat plus sec et froid (les montagnes de Crète sont couvertes de neige de novembre à avril). Sur la côte sud, il ne pleut pratiquement pas d’avril à mi-octobre. En Crète, on se baigne de la mi-avril à novembre. Les températures avoisinent 40° en été, mais la chaleur est tempérée par le meltemi (vent du nord).

 

Gastronomie

 

Assez peu différente de la cuisine grecque, la cuisine crétoise est simple et savoureuse. La majorité des plats sont préparés à l’huile d’olive, l’une des plus pure du monde méditerranéen.
À noter :
Les tiropita : feuilletés fourrés triangulaires au fromage.
Les creatopita et spanakopita : feuilletés à la viande et aux épinards.
La feta : fromage traditionnel.
Les dolmades : feuilles de vigne farcies au riz.
Le zatziki : fromage blanc avec ail haché et concombre.
La salata koriatiki : salade de tomates, oignons, concombres et fromage blanc sec.
La viande est souvent servie grillée, en brochette ou en sauce :
souvlaki : brochettes de viande arrosées de citron.
seftedes : boulettes de viande assaisonnées.
stifado : veau braisé aux oignons
souzoukia : boulettes de viande, très épicées, en sauce tomate.
Les produits de la mer ne sont pas en reste :
octopus : poulpe souvent servi en salade
kalamares : calamars servis frits
barbounia : du rouget
Sans oublier d’autres plats classiques :
la moussaka : gratin d’aubergines et viande hachée, servi avec une sauce béchamel
papoutsaki : aubergines farcies et gratinées
les saligaria : petits escargots gris servis en sauce.
En dessert, à noter :
la karpouzi : pastèque
le stafilla : raisin
le peponi : melon
les loukoumades : beignets au sésame et au miel
les baklava : gâteaux sucrés au miel, aux noix et aux amandes.
Le traditionnel ouzo, variante locale du pastis français, accompagne à merveille "mezzes" et amuse-gueules. Les vins locaux sont honorables. Rouges, rosés ou blancs, ils sont souvent très agréables. Un grand classique : le "retzina", vin grec résiné à boire très frais.

 

A ne pas manquer

 

Héraklion : la capitale crétoise est une ville moderne très animée. C’est la cinquième ville de Grèce en nombre d’habitants. À ne pas manquer : le musée Archéologique, qui présente une collection étonnante d’art minoen.
Knossos : Découvertes par l’archéologue britannique Sir Arthur Evans en 1900, les ruines de ce palais minoen sont une source de fierté pour les Crétois. C’est ici, dans la cité de Knossos, capitale de la Crète minoenne, qu’a fleuri la première grande civilisation méditerranéenne, entre 2 800 et 1 450 av. J.-C.. Le palais comporte des pièces innombrables, évoquant un labyrinthe, diverses résidences, des habitations et des tombes funéraires.
Plateau de Lassithi : Depuis ce plateau entouré de montagne situé à 900 m d’altitude, la vue est exceptionnelle. Les milliers d’éoliennes qui servaient jadis à l’irrigation des cultures (poiriers, pommiers, amandiers) sont aujourd’hui remplacées par des pompes à moteur.
Zakros et Kato Zakros : une promenade de 2 heures entre les villages de Zakros et de Kato Zakros en traversant la vallée des Morts, une gorge appelée ainsi en raison des anciens tombeaux trouvés près de la falaise.
Hania (La Canée) : cette ancienne capitale de la Crète offre au visiteur les vestiges du vieux quartier vénitien, aux abords du vieux port. Elle est considérée comme la plus belle des villes crétoises et restaure jalousement ses bâtiments à l’architecture unique.
Les Gorges de Samaria : ce sont gorges les plus profondes d’Europe. Elle s’étalent sur une longueur de 18 km. Couvertes au printemps d’un nombre impressionnant de fleurs sauvages, elles possèdent aussi une faune très riche. Le parc national des gorges a été créé en 1962 pour sauver de l’extinction le kri-kri, une chèvre sauvage.
Elafonissi : A l’extrémité sud de la côte ouest de la Crète, sa plage de sable immaculé est séparée de son île (appelée également Elafonissi) par une eau cristalline peu profonde

 

Infos pratiques

 

FORMALITÉS : passeport (en cours de validité), ou carte nationale d’identité en cours de validité.
DÉCALAGE HORAIRE : +1heure en hiver, + 1 heures en été.
CHANGE : euro.
TÉLÉPHONE : - Grèce-France : 0033 + numéro du correspondant sans le 0,
- France-Grèce 0030 + indicatif régional + numéro du correspondant.
TÉLÉPHONE PORTABLE avec forfait Europe.
VACCINATION : Aucun vaccin n’est obligatoire.
COURANT ÉLECTRIQUE : 220 volts
ADRESSES UTILES :
-Office du tourisme :
3, av. de l’Opéra, 75001 Paris.
Tél. : 01 42 60 65 75.

 

Quelques chiffres

 

Intitulé officiel : île de Crète, région de la République de Grèce
Superficie : 8 330 km2
Population : 600 000 habitants
Religion : 97% d’orthodoxes. Minorités catholique, juive et musulmane.
Capitale : Héraklion (Candie ; 127 600 habitants)

 

Achats

 

Objets d’artisanat :
Tapis
Sacs tissés à la main
Poteries et céramiques
Articles de cuir
Etoffes.
Huile d’olive

 

Lexique

 

Au revoir :  Andio
Bonjour :  Kalimèra
Bon après-midi :  Hèrètè
Bonsoir :  Kalispèra
Bonne nuit :  Kalinichta
S’il vous plaît : Parakalo
Merci : Efcharisto
Oui : Nè
Non : Ochi
Excusez-moi : Sighnomi
Je (ne) comprends (pas) :  (Dhèn) katalavèno
Parlez-vous anglais ? : Milatè anglika ?
Où se trouve... ? : Pou inè... ?
Combien coûte... ? : Posso kani... ?
A quelle heure part le bateau ? : Ti ora fèvyi to karavi ? 
Pouvez-vous me montrer sur la carte ? : Boritè na mou to dhixètè sto charti ?
Je m’en vais aujourd’hui : Fèvgho simèra

 

Grece (gr) Crète : nos voyages

Inscription et Paiement
sécurisé en ligne
Infos et réservations Infos et réservations
02 99 30 64 02

Inscription à la newsletter