Votre partenaire pour Voyager en groupe et découvrir le Monde aux meilleurs tarifs à partir de 10 personnes.

Affiner votre recherche

MAURICE (MU) : informations pratiques et formalités

(Image)  REUNION MAURICE 2012 circuit
(Image)  REUNION MAURICE 2012 circuit (Image) maurice 2012 trou aux biches

(Image)  REUNION MAURICE 2012 circuit (Image)  REUNION MAURICE 2012 circuit

(Image) maurice 2012(Image)  REUNION MAURICE 2012 circuit

Infos destination :

 

Introduction

 

Cristal étincelant dans les eaux turquoise de l’océan Indien, à 1 500 km des côtes africaines, l’île Maurice ne manquera pas de vous fasciner. Kaleidoscope de couleurs, de saveurs et de cultures, elle saura saura vous séduire au-delà de son image de carte postale de rêve. Partez à la découverte de celle qu’on baptisa jadis : l’île de France.

 

Rappel Historique

 

1502 – Découverte de l’île par les Portugais, mais ils n’y poseront le pied qu’en 1511. Ils la surnomment : l’île aux Cygnes.
1598 – Les Hollandais débarquent sur l’île, ils la baptisent Mauritius en l’honneur du prince Maurice de Nassau.
1638 – Début de la colonisation de l’île par les Hollandais. Ils y introduisent la culture de la canne à sucre.
1711 – Départ des Hollandais. Non seulement ils n’ont pas fait prospérer l’île, mais ont laissé d’importantes dépréciations, au niveau de la flore et de la faune.
1715 – Les Français s’emparent de Maurice, qu’ils rebaptisent île-de-France.
1735 – Le développement de l’île commence vraiment avec l’arrivée de Mahé de la Bourdonnais au poste de gouverneur. marque l’essor de l’île. Il crée les premières sucreries, développe les ports, les routes et construit un hôpital.
1789 – Les colons français de l’île se rallient à la Révolution, sans toutefois abolir l’esclavage.
1810 – Prise de Maurice à la France par les Anglais. Ils la rebaptisent Mauritius mais laissent aux Franco-Mauriciens leur langue, leur religion, leur système juridique et leurs plantations.
1835 – Abolition de l’esclavage à Maurice. Arrivée de main-d’œuvre indienne dans les champs de canne.
1850 – développement intensif de l’industrie sucrière et du commerce, qui assure un renouveau de prospérité à l’île
1867 – Une épidémie de malaria décime la moitié de la population de Port Louis.
1947– début du processus d’indépendance, avec la démocratisation du scrutin qui s’ouvre à tous les Mauriciens sachant signer
1968 – L’île Maurice devient indépendante dans le cadre du Commonwealth le 12 mars. Sir Seewoosagur Ramgoolam est élu Premier ministre.
1992 – Maurice devient officiellement une république.

 

Géographie

 

île de l’Océan Indien, Maurice est située juste au-dessus du Tropique du Capricorne, à 900 km à l’est de Madagascar et à 160 km de la Réunion, avec laquelle elle forme l’archipel des Mascareignes. L’île est formée de trois massifs volcaniques. Si elle ne compte plus aucun volcan en activité, plusieurs cratères témoignent de l’ancienne activité. Le plus haut sommet, le Piton de la Rivière Noire culmine à 828 m. Le relief de l’île comporte un haut plateau central de 500 m d’altitude environs et une plaine au nord. Les 160 km de côtes sont pratiquement toutes entourées de récifs de corail, qui forment un superbe lagon, ceinturant presque toute l’île, à l’exception du sud. Maurice est traversée par de nombreuses rivières aux noms enchanteurs : rivière Bain des Négresses, rivière des Anguilles, rivière des Créoles, rivière Papaye...

 

Climat

 

La chaleur est toujours agréable, jamais insupportable grâce à l’alizé venu du sud-est. On trouve une saison hivernale de juin à septembre, période pendant laquelle les températures sont au plus bas, oscillant tout de même entre 17°C la nuit et 25°C dans la journée. Les plus fortes pluies mais également les plus fortes températures s’étalent sur plusieurs mois, de janvier à mars. Maurice, comme les îles voisines, est sujette aux cyclones. La saison commence en décembre et se termine en mars.
Bien souvent, ils passent juste à côté, se contentant d’arroser copieusement l’île. Les mois les plus agréables sont avril, mai, juin et septembre, octobre, novembre, mais aucune période n’est à proscrire.

 

Gastronomie

 

La cuisine mauricienne reflète la diversité des communautés : indienne, créole, chinoise et européene.
A noter :
Le rougail : spécialité créole, venant de la Réunion, à base de tomates, d’oignons, d’ail, de gingembre et d’épices.
Le chutney : mélange indien d’épices écrasées, ail, gingembre, piment, vinaigre, etc.
Les caris : typiquement indien, il s’agit d’un plat qui contient du carry(un ensemble d’épices).
Les daubes : viandes mijotées en sauce
Les byriani : plats traditionnels du nord de l’Inde.
Les poissons : grillés, en cari, en vindaye ou même fumés.
Les crustacés : crabes, bigorneaux, crevettes géantes.
Les dholl puri : sortes de crêpes extra-fines à peine cuites, que l’on remplit de légumes et de sauce.
Les samoussas : feuilletés fourrés aux pommes de terre ou à la viande
Le palmiste : le cœur de palmier.
Le riz : On trouve de nombreuses variétés : des gros grains, des petits, des longs. L’un des plus prisés est le basmati.
Plusieurs rhums sont distillés dans l’île. Le Green Island est l’un des plus prisés. Très bon marché.

 

A ne pas manquer

 

Port Louis. Au nord-ouest de l’île, c’est un concentré de l’île. Le marché est l’un des meilleurs endroits pour prendre le pouls de la capitale. C’est ici que règne l’âme mauricienne : ambiance, couleurs, sons, odeurs. A voir aussi, le Musée d’histoire naturelle, la mosquée Jumma et le fort Adélaïde.
Pamplemousses Le jardin botanique de Pamplemousses est le site incontournable de Maurice. Entre autres dizaines d’essences, il recèle des nénuphars géants, des bambous dorés, du talipot, du raphia, un banian vieux de deux cents ans et des épices en grand nombre.
Curepipe et ses environs Curepipe doit sa taille à l’épidémie de malaria de 1867, durant laquelle les habitants de Port Louis cherchèrent refuge dans les collines plus salubres de l’intérieur de l’île. Réputée pour son thé et les modèles réduits de navires fabriqués par ses artisans, la ville a gardé un côté britannique qui fait son charme. Au nord, le cratère de Trou-aux-Cerfs, éteint depuis des siècles, est l’une des principales curiosités naturelles de Maurice. Elle n’est cependant pas la seule : au sud de la ville, les roches colorées de Chamarel, le Black River Gorges National Park et les cascades de Tamarind sont aussi des sites à voir.

 

Infos pratiques

 

Formalités : passeport valide 6 mois après le retour
Décalage horaire : + 3 heures en hiver/ +2 heures en été
Change : la roupie. 100 roupies = 3 € (09/09)
Téléphone : France-Maurice : 00 230 + numéro de téléphone du correspondant.
Vaccination : pas de vaccination obligatoire. Fruits, soleil et épices peuvent provoquer quelques inconvénients intestinaux. Se munir d’anti-diarrhéique, de crème solaire et de crème anti-moustique.

 

Quelques chiffres

 

Superficie : 2040 km2
Capitale : Port-Louis
Côtes : 177 km
Point culminant : mont Piton, 828 m
Population : 1 220 481 habitants
Moyenne d’âge : 31,2 ans
Espérance de vie : 73,3 ans
Religions : Hindou, 52%. Chrétiens, 28%. Musulmans, 16,6%. Autres 3%
Population, ethnies : Indo-mauriciens, 68%. Créoles, 27%. Sino-mauriciens : 3%. Franco-mauriciens, 2%.
Langues : anglais et français (officielles), créole, hindi, urdu, hakka, bohjpuri
Gouvernement : démocratie parlementaire Date d’ indépendance : 12 mars 1968 (Royaume-Uni)
Principales activités : Culture de la canne à sucre, de l’industrie textile, du tourisme et des services financiers offshore. Maurice produit également du thé et du tabac.
Principaux partenaires : Union européenne, Japon, Afrique du Sud, Etats-Unis
Produit Intérieur Brut : 7,05 milliards de $US (France : 2560 milliards de $US)
Produit National Brut/hab : 5567 $US(France : 41534 $US)
Courant électrique : 220 ou 125 volts à 50 hertz
adresses utiles : Ambassade en France : 127, rue de Tocqueville 75017 Paris – tél. +33 (0)1 42 27 30 19

 

Achats

 

Maquettes de bateaux
Paréos
Nappes de Madagascar
Vannerie
Carry
Thé à la vanille
Sucre
Café
Rhum
Diamants
Vêtements de grandes marques (attention aux contrefaçons)

 

Lexique

 

Comment ça va ? : Ki manière ?
Bien merci : Mon byen, mersi
Je ne comprends pas : Mo pas comprend
D’accord : Correc
Pas d’accord : Pas correc
Il, elle : Li
Avez-vous... ? : Ou éna... ?
J’aimerais... : Mo oulé... ?
J’ai soif : Mo soif
À votre santé ! : Tapeta !
Fantastique ! : Formidabe !
Maintenant : Aster
La nuit : Fait noir
Enfant : Marmaille
Moi : Moin
Toi/vous : Ou ?
Arbre : Pied de bois
Eux : Zot
Métropolitan : Zoreil

 

Inscription et Paiement
sécurisé en ligne
Infos et réservations Infos et réservations
02 99 30 64 02

Inscription à la newsletter