Votre partenaire pour Voyager en groupe et découvrir le Monde aux meilleurs tarifs à partir de 10 personnes.

Affiner votre recherche

OUZBEKISTAN (UZ) : informations pratiques et formalités

(Image) Image scolaire  ouzbekistan.
(Image) Image scolaire  ouzbekistan.(Image) Image scolaire  ouzbekistan.

(Image) Image scolaire  ouzbekistan(Image) Image scolaire  ouzbekistan.

(Image) Image scolaire  ouzbekistan.(Image) Image scolaire  ouzbekistan.

(Image) Image scolaire  ouzbekistan.

Infos destination :

 

Introduction

 

L'Ouzbékistan, un univers de rêve, des noms, des sons, venus d'un passé de lumières, un conte des mille et une nuits qui resurgit d'une histoire où se mêlent, dans la magnificence des temples de ses cités, des ambiances de bazar, la poussière des caravanes et des cavalcades qui ont peuplé l'idéal de tant de conquérants. Captez les couleurs azurées des médersas aux enluminures dorées. Perdez-vous dans les ruelles de Boukhara la pieuse, de Khiva, de Samarcande, héritières de toutes les influences artistiques ; créant le rêve elles ont su entretenir notre imaginaire. »
« … En franchissant les portes, le bazar artisanal nous plonge dans un autre siècle. Les échoppes sont contiguës, petites, intimistes. Les corporations rassemblées. Les gens du « savoir-fer » sont en force. Couteliers, forgerons, quincailliers, ferrailleurs, serruriers, rémouleurs. La force dégage sa fumée acre, épaisse. L'enclume disperse son martèlement sourd. Les meules crachent des poussières d'étincelles qui rebondissent. Plus loin, en face, le bois est détouré, décoré ; ciseaux à bois, bédanes et tarabiscots sont les armes journalières. Les décorations florales sont exécutées directement sur le bois, à main levée. Le copeau est court ou long, blond, blanc, frisé ou opulent. Pas de marteau, pas de maillet mais la main pour taper, ou la paume. Le geste est précis, il s'apprend dans la rue. Le père, l'oncle, un grand frère perpétuent l'art du bois. Il faut se pencher sur la matière, la toucher, la caresser, l'effleurer, la toréer. Andijan garde jalousement les secrets de ses artistes. »
Extraits du livre Géorama « Ouzbékistan - Au cœur des Routes de la Soie » écrit par Didier Labouche et Sergio Cozzi

 

Rappel Historique

 

329 avant J-C : les armées d’Alexandre conquièrent la Bactriane et la Sogdiane.
712 : les Arabes conquièrent, islamisent et arabisent la Maverounnahr, Urgentch, Boukhara et Samarcande.
Fin du IXe siècle : le pouvoir local des Samanides correspond à une période de brillante renaissance.
1220 : Samarcande est détruite par Gengis Khan. Régression des cultures sédentaires, parfois définitives. Recul de l’islam.
1360 : Amir Temour (Tamerlan) règne jusqu’en 1405 et conquiert un immense empire, qui rayonne durant le siècle des Timourides (XVe siècle).
XIXe siècle : Les troupes russes s’emparent de Tachkent puis de Samarcande et Khiva.
1865 : Tachkent devient la capitale administrative du Turkestan russe. Essor des relations commerciales entre les négociants russes et les Khanats d’Asie Centrale, induisant une nouvelle phase de développement socio-économique.
1924 : création de la République Socialiste Soviétique d’Ouzbékistan.
1991 : la désintégration de l’Union Soviétique ouvre la voie à l’indépendance de l’Ouzbékistan.
31 août 1991 : le Soviet Suprême d’Ouzbékistan proclame l’indépendance du pays

 

Géographie

 

L’Ouzbékistan est un pays continental n’ayant aucun débouché sur une mer ouverte. Les 4/5 du territoire sont couverts par une steppe semi-aride et par le désert. Le pays est traversé par deux fleuves essentiels à la survie du pays : l’Amou-Daria et le Syr-Daria, qui se jettent dans la mer d’Aral. Cette dernière, en partie à cause de l’irrigation des champs de coton, a perdu près de la moitié de sa superficie depuis les années soixante.
 

 

Climat

 

L’Ouzbékistan a un climat continental, avec des écarts de température journaliers très importants. La pluviométrie est faible, sauf sur les reliefs, où la pluie tombe essentiellement en mars avril et en septembre octobre. Les meilleures périodes pour voyager se situent donc d’avril à juin et de fin août. à début novembre. L’été, la température peut être caniculaire.

 

Gastronomie

 

Quelques spécialités :
le palao (plov) : c’est le plat national ouzbek, composé de riz sauté et de viande de mouton. Chaque région possède sa propre recette. Traditionnellement composé le vendredi, c’est un plat que l’on retrouve dans toutes les grandes occasions.
le chachlik : brochettes au mouton, au bœuf ou au poulet composées de six morceaux de viande et de gras. Traditionnellement consommés avec des oignons au vinaigre et parfumées à la coriandre.  les laghmans : longues nouilles préparées en soupe ou sautées.
les manty : gros raviolis cuits à la vapeur et fourrés de viande et d’oignon.
Les kebabs brochettes de boulettes de viande rôtie
les chuchvara : raviolis fourrés de carottes ou de potiron.
En septembre et octobre, on troue beaucoup de fruits et de légumes qui viennent de la vallée de Ferghana, ainsi qu’une profusion de melons, de pastèques et de citrouilles.
Le thé, vert ou noir : la boisson traditionnelle de l’Ouzbékistan
La vodka : on la trouve partout.

 

A ne pas manquer

 

Tachkent Capitale de l’Ouzbékistan, autrefois quatrième ville d’URSS, Tachkent est une ville Carrefour d’Asie centrale, bien desservie par les vols internationaux. A voir : La medersa Kukeldash, Chorsu Bazaar, le musée des Beaux-Arts.
Samarcande La cité bleue, capitale de Tamerlan, aujourd’hui 2e ville du pays. D’influence persane, elle offre un climat agréable et regorge d’activité. A voir : la place du Réghistan, la mosquée de Bibi Khanoum, la nécroplole de Chak i Zinda, le grand marché Siab.
Boukhara Surnommée "la Sainte" en raison du nombre important de mosquées et de madrasa. Son centre historique offre une unité de style impressionnante et une diversité monumentale unique dans le pays. À voir : la place Laby Khaouz, l’ensemble Poikalian, le mausolée des Samanides.
Khiva Au cœur du désert, "la mystérieuse" Khiva remarquablement restaurée, est inscrite au patrimoine de l’humanité. Ville musée à ciel ouvert, elle plonge le voyageur dans une atmosphère intemporelle. À voir : Itachan kala, la ville intérieure.
Chakhrisabz La ville natale de Tamerlan offre l’image caractéristique d’une petite ville traditionnelle d’Ouzbékistan. Elle est située dans un cadre géographique exceptionnel, entre steppes et montagnes. À voir : le palais Ak Sarai, l’ensemble Dorous Siadad, de beaux caravansérails.

 

Infos pratiques

 

Formalités : visa obligatoire
Décalage horaire : + 4 heures
Change : le Soum. 1 euro = 1790 soums ( 03/09)
Téléphone : Ouzbékistan-France : 0033 + numéro du correspondant sans le 0. France-Ouzbékistan : 00998 + code de la ville + numéro du correspondant.
Vaccination : pas de vaccination obligatoire.
Courant électrique : 220 volts.
adresses utiles : Ambassade d’Ouzbékistan : 22, rue d’Aguesseau, 75008 Paris. Tél. : 01-53-30-03-53.

 

Quelques chiffres

 

Superficie : 447 400 km²
Capitale : Tachkent (2,5 millions d’habitants)
Frontières : 6 221 km. Afghanistan, 137 km. Kazakstan, 2 203 km. Kirghizistan, 1 099 km. Tadjikistan, 1 161 km. Turkménistan, 1 621 km.
Point culminant : Adelunga Toghi, 4 301 m
Population : 27 millions d’habitants
Moyenne d’ âge : 23 ans
Espérance de vie : 67,8 ans
Religions : Musulmans (88%, essentiellement sunnites), catholiques orthodoxes (9%)
Population, ethnies : Ouzbeks (80%), Russes (5,5%), Tadjiks (5%), Kazakhs (3%), Karakalpaks (2,5%), Tatars (1,5%)
Langues : ouzbek, tadjike, russe, langues turcophones
Gouvernement : République
Date d’ indépendance :  1 septembre 1991 ( URSS)
Principales activités : textile, industrie agro-alimentaire, construction de machines-outils, métallurgie, gaz naturel, coton, légumes, fruits, céréales, élevage
Principaux partenaires : Russie, Ukraine, Europe, CEI, République tchèque
Produit Intérieur Brut :  22,30 milliards de $US (France : 2560 milliards de $US)
Produit National Brut/hab : 829$US (France : 41530 $US)

 

Achats

 

Étoffes, céramiques, foulards en soie
On en trouve dans chaque madrasa
Bijoux : en or ciselé
Couteaux, narguilés, plats en métal ciselé
Tapis de soie
Miniatures peintes
Suzanis : tentures murales aux motifs traditionnels.
les yourtas : longs rubans en laine de chameau, couverts de motifs traditionnels kazakhs. Elles servaient à décorer l’intérieur des yourtes. tioupés : petites calottes traditionnelles noires ornées des motifs de la région

 

Lexique

 

Oui : Da
Non : Nié
Merci : Kharmat
De rien : Azermaïldé
ça va : Iarchi
 
Bonjour : Assalamou aleikoum
Bonjour (réponse) :  Aleikou assalam
Au revoir : Khair
Portez vous bien : iarchi boling
Comment ça va : Iarchi misiz ?
Bienvenue : Khouch Kelibsiz
Bonne route : Okh Yol
A votre santé : Sorliguinguiz outchoun
J’aime : men né sevaman
Droite : Hunga
Gauche : Chapka
Manger : It
Riz : palao
Eau : Sou
Café : coffié
Thé : Tchaï
Pain : Nan
Photo : foto
Hôtel : gastinitsa
1 : Ber
2 : ikter
3 : outch
4 : Teurt
5 : bech
6 : alta
7 : yéti
8 : sakis
9 : igerma

 

Ouzbekistan (uz) : nos voyages

Inscription et Paiement
sécurisé en ligne
Infos et réservations Infos et réservations
02 99 30 64 02

Inscription à la newsletter