Votre partenaire pour Voyager en groupe et découvrir le Monde aux meilleurs tarifs à partir de 10 personnes.

Affiner votre recherche

REUNION (RE) : informations pratiques et formalités

reunion vue montagne istock
reunion vue montagne istock(Image) reunion 2012 volcan  fotolia

(Image) reunion 2012 coucher soleil (Image) reunion 2012 cap mechant

(Image) reunion 2012 (Image) voyage reunion mer

reunion saint gilles vue mer fotoliareunion cirque de malate istock

reunion vue montagne istock

Infos destination :

 

Introduction

 

Une nature sauvage et préservée, des cocotiers et des plages, les eaux turquoise du lagon finement bordé par la barrière de corail… La Réunion fait définitivement partie des rêves exotiques. Mais au-delà de la carte postale idyllique, l'île offre en plus aux voyageurs un cocktail savoureux de peuples, de cultures, de rencontres, dont les ingrédients viennent d'Afrique, d'Asie et d'Europe. Un métissage harmonieux à découvrir "intensément". Ne ratez pas cette perle française au cœur de l’océan indien.

 

Rappel Historique

 

L’île est sortie de l’Océan Indien il y a trois millions d’années, à partir d’un volcan.
1516 - le navigateur portugais Pedro Mascarenhas découvre l’archipel regroupant la réunion, Maurice et Rodrigues. Il le nomme "les Mascareignes". La Réunion devient une étape pour les gens de mer.
1649 - le gouverneur français Flacourt rebaptise l’île "l’île Bourbon", du nom de la dynastie royale française.
1685 - Installation de la compagnie des Indes, qui chassent les pirates ayant pris l’île pour repaire.
1700 - Arrivée d’esclaves malgaches et africains. Ils travaillent pour la Compagnie des Indes dans les champs de cotons, de céréales et les plantations de café.
1810 - prise de l’île par les Anglais. Ils y introduisent la canne à sucre et la rétrocèderont aux Français 5 ans plus tard.
1848 - Après l’abolition de l’esclavage, les planteurs font venir une main d’œuvre indienne importante. L’île se développe rapidement.
1926- La population réunionnaise atteint les 183 000 habitants. La colonie vivote jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale. En 1945, elle est pratiquement ruinée.
1946 - L’Assemblée nationale française adopte la loi dite «de l’assimilation», qui transformet les colonies (La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane française) en départements français. l’île de La Réunion devint un département français d’outre-mer (DOM)
1963 - Le gouvernement français crée le BUMIDOM, le Bureau des migrations des départements d’outre-mer, afin de soulager la région à la fois de l’accroissement démographique et de l’augmentation du chômage.
1986 - La France, au nom du département de La Réunion et de la Région Réunion, intégre la Commission de l’océan Indien. La Réunion devient un acteur majeur de la coopération régionale avec les Seychelles, Madagascar, l’île Maurice et les Comores.

 

Géographie

 

Située dans l’océan Indien, la réunion fait partie de l’archipel des Mascareignes. C’est avant tout une île volcanique et montagneuse, née de l’émergence du piton des neiges, point culminant de l’archipel. L’érosion de ce volcan éteint a créé trois cirques naturels (Cilaos, Mafate, Salazie). De par la relative jeunesse de l’île, le littoral est aussi très accidenté et l’océan attaque avec violence de grosses roches où la circulation est très difficile. Le Grand brulé, partie orientale de l’Île, est traversée par les dernières grandes coulées de laves qui tombent jusqu’à la mer.
Le littoral occidental abrite les lagons de l’île entre Saint-Gilles et Saint-Pierre ; on y trouve les plages de sable, blanc et noir.

 

Climat

 

La réunion est baignée par les Alizés d’Est. On distingue deux zones climatiques. A l’est, la côte au vent est riche en cascade et paysages verdoyants. A l’Ouest, le côté sous le vent est plus sec, il y fait beau presque toute l’année.
De même, on peut également distinguer deux saisons. La période sèche, de mars à septembre et la saison de spluies, en été, de décembre à mars. La côte est alors soumise au passage de plusieurs dépressions tropicales.

 

Gastronomie

 

La cuisine est essentiellement créole, même si l’on trouve des restaurants malgaches, indiens, chinois et bien sûr français de métropole. Quelques plats traditionnels :
Le plat typique est le cari : une viande (ou un poisson) cuite en sauce avec un accompagnement de riz blanc et de "grains" (des haricots rouges, des lentilles ou des pois du Cap). Il est toujours servi avec un pot de "rougail", une sauce à base de piment.
D’autres plats similaires au cari sont aussi très fréquents : le massalé (mélange d’épices) et le boucané (manière de préparer certaines viandes), ainsi que le rougail, à ne pas confondre avec le condiment du même nom qui accompagne le cari. La réunion est très riche en fruits : Ananas, carambole, fruit de la passion, jaque, mangue, papaye, litchi, etc.
Pour les desserts, à noter le gâteau patate, à base de patate douce, le gâteau maïs, manioc ou haricot, ou encore à la banane ou à la carotte.
Quant aux boissons, si l’on trouve une grande variété de bière d’importation, la vraie boisson nationale est le rhum. Pur où mélangé avec des fruits ou des herbes, il est incontournable.

 

A ne pas manquer

 

Saint-Denis : le musée Léon-Dierx, le centre : le Barachois, la préfecture, la cathédrale Sainte-Marie, l’hôtel de ville, les vieilles maisons créoles de la rue de Paris, le Grand marché, la mosquée Noor al Islam, le petit marché. Le jardin de l’Etat, pour sa collection d’arbres fruitiers et d’essences exotiques.
Le Piton Maïdo, parsemé de cannes à sucre, de cultures vivrières, de plantations de géranium et forêt de tamarins Le cirque de Mafate, paradis de la nature entouré des plus hauts sommets de l’île : le Piton des Neiges, le Gros Morne et le Grand Bénare.
Le Piton de la Fournaise. On y accède au départ de la côte sud-ouest par Le Tampon, en remontant la région de la Plaine des Cafres, zone d’élevage de bovins et de moutons.
la Plaine des Sables et le Pas de Bellecombe.
Le cirque de Cilaos, renommé pour ses sources chaudes d’origines volcaniques et dominé par le majestueux Piton des Neiges (3069 m.)
Le sud de l’île : la crique de Grand’ Anse, avec sa plage bordée de cocotiers, véritable havre de paix. le Cap Méchant, au milieu d’un bois de Vacoas, les coulées de lave de la "Pointe de la Table".
St Philippe : le jardin des Epices et des Parfums
Le cirque de Salazie, au nord-est de l’île, c’est le cirque le plus accessible, le plus grand et le plus verdoyant des trois dans une région de culture intensive de la canne à sucre et aux temples évocateurs de la culture tamoule

 

Infos pratiques

 

Décalage horaire : Ajouter 2 h par rapport à l’heure d’été et 3 h en hiver (de fin septembre à fin mars).
Téléphone : Composer directement le no du correspondant à 10 chiffres pour joindre l’île depuis la métropole ou la métropole depuis l’île.
le portable fonctionne, mais renseignez-vous bien, car certaines compagnies vous les factureront en communications internationales.
Vaccination : pas de vaccination obligatoires
Courant électrique : 220 volts
adresses utiles : Comité du tourisme de la Réunion : 90, rue La Boétie, 75008 Paris. Tel : 01-40-75-02-79

 

Quelques chiffres

 

Superficie : 2 512 km²
Capitale : Saint-Denis.
Côtes : 207 Km
Point culminant : Piton des Neiges : 3 069 m
Population : 750 000 habitants
Religions : catholique en majorité, musulmane et hindoue.
Populations, ethnies : créoles, tamouls, indiens, chinois, malgaches
Langues : le français est la langue officielle, mais les Réunionnais de souche parlent le créole et plusieurs autres langues communautaires comme le tamoul, le gujarati, le chinois, le malgache ou encore le comorien. Principales activités : la Réunion produit à peine un dixième de ce qu’elle importe.
Une grande partie des revenus de l’île provient des transferts publics de la métropole. Les industries sont rares en dehors de la canne à sucre. Tourisme, services, commerce et grandes surfaces sont les principales activité

 

Achats

 

La vannerie : réalisée avec le bambou fendu et le vacoa tressé
Les tapis mendiants
Broderies
Pantoufles en fibres de chocas tressées.
Produits locaux : lentilles et vin (de Cilaos), fruits tropicaux, gousses de vanille, bouteilles de rhum, de punch, de digestif local, achards, épices, etc.
Les fleurs.
Bibelots en coraux ou en pierre volcanique sculptés
Cartes postales en bois.

 

Lexique

 

Comment ça va ? : Ki
manière ? Bien merci : Mon byen, mersi
Je ne comprends pas : Mo pas comprend D’accord : Correc
Pas d’accord : Pas correc Il, elle : Li
Avez-vous... ? : Ou éna... ?
J’aimerais... : Mo oulé...
J’ai soif : Mo soif
À votre santé ! : Tapeta !
Fantastique ! : Formidabe !
Maintenant : Aster
La nuit : Fait noir
Enfant : Marmaille
Moi : Moin Toi/vous : Ou Arbre : Pied de bois
Eux : Zot
Métropolitan : Zoreil

 

Reunion (re) : nos voyages

Inscription et Paiement
sécurisé en ligne
Infos et réservations Infos et réservations
02 99 30 64 02

Inscription à la newsletter