Votre partenaire pour Voyager en groupe et découvrir le Monde aux meilleurs tarifs à partir de 10 personnes.

Affiner votre recherche

SUEDE (SE) : informations pratiques et formalités

suede stockholm vue ville hiver  fotolia
suede stockholm vue ville hiver  fotolia(Image) suede stockholm

(Image) voyage scandinavie mer stockholm suede(Image) voyage scandinavie stockholm suede

(Image) suede 01 2012(Image) suede stockholm 2012

(Image) suede stockholm  fotoliasuede stockholm vue ville hiver  fotolia

Infos destination :

 

Introduction

 

Presque aussi grande que la France mais presque sept fois moins peuplée, la Suède ne manque pas de place, et le droit individuel a pu s’y développer sans heurts. Ce droit de chacun et son pendant, le respect de l’autre, l’harmonie entre l’homme et la nature, les grands espaces, une douceur de vivre qui flirte avec la monotonie, des paysages d’une quiétude absolue... voilà les images auxquelles vous ne pourrez échapper en Suède.
Pour réveiller tout ça, quelques grandes villes dynamiques, le plus souvent pleines de charme, chargées d’histoire mais au top de la modernité, pour le meilleur et pour le pire. Il ne faut pas visiter la Suède avec des yeux de Latin, sous peine de ne rien comprendre du tout au pays et à ses habitants. Sens de la mesure, compromis, négociation, remise en question, douceur des tempéraments, respect tatillon des règles, puritanisme, voilà les maîtres mots qui font la Suède.
Même les paysages semblent avoir été dessinés pour ne heurter personne. D’immenses forêts et d’innombrables lacs sont là pour vous tout seul. Prenez le temps de vous y attarder et de profiter en douceur d’une nature qui s’offre à vous.

 

Rappel Historique

 

Age de pierre - Colonisation de la Suède
IX-Xème siècles - Epanouissement de la culture Viking
1164 - Création de l'archevêché d'Uppsala
1250 - La dynastie des Folkung accède au pouvoir et établit sa capitale à Stockholm
XIVème siècle - Grave crise, aggravée par la Peste Noire
1362 - La Finlande passe sous domination Suèdoise
1397 - La Norvège, le Danemark et la Suède s’unissent sous un seul monarque dans le cadre de l’Union de Kalmar
1521 - La Suède quitte l'Union lorsque Gustave Eriksson Vasa, plus connu sous le nom de Gustave Ier de Suède, rétablit l’indépendance de la couronne suédoise
1772 - Le roi Gustave III de Suède, suite à un coup d’État, met fin au régime constitutionnel instauré par le Riksdag en 1719 et régne en despote, établissant une monarchie absolue
1809 - La Suède devient une monarchie constitutionnelle
1814 - Campagne contre la Norvège
1917 - Le parlementarisme sort vainqueur de la lutte pour le pouvoir, ce qui signifia un transfert du pouvoir du roi vers le Riksdag
1939-1940 - Soutient logistique et militaire à la Finlande lors d'une tentative d'invasion Soviètique
1995 - Entrée dans l'Union Européenne

 

Géographie

 

Troisième pays d'Europe en superficie (450 000 km²), la Suède est entourée par la Norvège à l'ouest et la Finlande à l'est. De ces pays, elle fait un condensé de paysages. Elle est en effet composée à 53 % de forêts, 17 % de montagnes, 9 % de lacs et rivières et 8 % de terres cultivées.
Le Sud et le Nord, délimités par une ligne Göteborg-Stockholm, offrent des paysages assez différents. Le Sud, plutôt plat, à l'aspect bienveillant, est une alternance de douces collines, forêts et champs ; il se termine par les plaines fertiles et les plages de sable blanc de la Scanie.
Plus on monte vers le nord, plus ces paysages se durcissent avec l'apparition de la chaîne de montagnes séparant la Suède de la Norvège, et dont les sommets varient entre 1 000 et 2 000 m (le point culminant étant le Kebnekaise à 2 111 m).
Partout, des forêts et de l'eau, de l'eau et des forêts. Un paradis pour pêcheurs !
À l'est, la côte parsemée d'îles et îlots longe le golfe de Botnie avant de rejoindre la mer Baltique plus au sud.
Parcourir la Suède du nord au sud vous prendra quelque 1 574 km... La Suède compte quelque 28 parcs nationaux. Elle fut même le premier pays d'Europe à en créer (en 1910). Plus d'infos sur le site de l'agence suédoise de protection de l'environnement.

 

Climat

 


La Suède, malgré sa latitude, jouit dans son ensemble d'un climat tempéré, grâce au Gulf Stream. Assez étonnamment, l'été n'est pas si différent que l'on soit au nord ou au sud, mais il est beaucoup plus court et arrive brutalement là-haut alors qu'il s'installe pépère en bas. De toute façon, même s'il n'est pas rare que les journées d'été soient magnifiques, agréablement chaudes et propices à la baignade... le contraire est aussi assez fréquent !
Les cieux suédois étant à peu près aussi lunatiques que leurs homologues bretons, prenez avec vous un bon coupe-vent, bien étanche, tout comme les chaussures, quelques vêtements chauds et votre maillot de bain.
À partir de la mi-août, l'été laisse déjà doucement place à l'automne.
Quant à l'hiver... on se couvre ! Plus on monte vers le nord, plus les températures chutent sévèrement, surtout à l'intérieur des terres. Dans le Sud, la neige et la pluie se partagent le boulot. Plus vous descendrez, plus vous retrouverez un climat semblable à celui du Danemark.

 

Gastronomie

 

La fika
Les Suédois ne mangent pas comme nous. Ce constat s'applique à la fois au type d'aliments ingérés, à la fréquence et aux horaires des repas.
Au petit déj (frukost), le Suédois dévore volontiers quelques bonnes tartines de pâté de foie accompagnées de quelques tranches de fromage, de poisson mariné et de rondelles de concombre et de tomates. De même, il n'avale qu'un rapide encas vers 12 h mais dîne tôt - vers 18 h. Les restaurants servent donc rarement après 21 h. Le concept clé de la gastronomie suédoise urbaine contemporaine est la fika (« pause-repas »).
Un Suédois peut vous proposer de venir prendre une fika à n'importe quelle heure dans un des nombreux mysig fik (« petit café sympa »). On sert, dans ces cafés ouverts exclusivement dans la journée, toutes sortes de sandwichs ou salades à base de saumon, crevettes ou fromage, sans oublier diverses boissons chaudes ou froides et les incontournables bullar (viennoiseries). La fika est en quelque sorte un brunch étendu à l'après-midi et aux jours de la semaine.
 
Sinon, que mange-t-on ?
Les restos étrangers (sauf les français et italiens !) sont souvent une bonne alternative pour changer les goûts et manger un bon repas à un coût raisonnable.
La pomme de terre se trouve très régulièrement dans les assiettes. L'autre plat incontournable est le morceau de poisson, en général du saumon, accompagné des fameuses pommes de terre et d'une sauce à l'aneth. Il y a bien sûr aussi toutes sortes de viandes, servies en sauce ou en grillade avec un accompagnement de légumes. Beaucoup de restos proposent en plus une sélection de pâtes, voire de salades, et un ou deux plats végétariens.
Autre évolution de la restauration suédoise : la floraison des pizzerias, kebabs, burgers et autres tacos, au détriment des restaurants plus traditionnels.
- Le midi (sauf le week-end), presque tous les restos proposent un dagens lunch, un menu bon marché généralement servi entre 11 h et 14 h, qui comprend le plus souvent une salade à volonté en entrée, un plat chaud honnête, le pain, le café, et parfois une boisson et un dessert. Le soir, la même quantité (quoique pas nécessairement la même chose) vous coûtera le triple.
- Ne vous privez pas du délice estival que sont les fraises suédoises. Elles ne sont pas particulièrement onéreuses, et qu'est-ce qu'elles sont bonnes ! Vous les trouvez en vente sur les marchés et un peu partout au bord des routes en saison.
- Bakpotatis : il s'agit des pommes de terre cuites dans l'aluminium et fourrées à diverses bonnes choses. C'est souvent une façon de bien caler une petite faim et à moindre coût.
- Les supermarchés ne sont pas véritablement plus chers que chez nous. Peu de marchés dans les villes, ou alors très pauvres. On trouve très peu de commerces de proximité (boulangerie, boucherie...).
 
Le smörgås
Jadis un véritable fait social en Suède, il tend à décliner au profit de la baguette. Il s'agit d'une tranche de pain de mie sur laquelle sont placées crevettes, saumon fumé, hareng, surmontées d'une tranche de poivron jaune ou de concombre.
Le terme smörgåsbord, que vous rencontrerez parfois, ne désigne pas un plateau de smörgås mais tout simplement un buffet, à la fois chaud et froid, que servent certains restaurants. Souvent très bon et d'un excellent rapport qualité-prix.
 
Boissons
Alcooliques, les Suédois ?

Le Systembolaget, un des symboles de la vertu suédoise, est une entreprise d'État qui détient le monopole de la vente d'alcool dans les magasins de détail.
Les Suédois auraient la fâcheuse réputation de boire comme des trous et un contrôle de la vente d'alcool se justifierait pour des raisons évidentes de santé publique. Après une semaine de tempérance, le vendredi soir marque ainsi le coup d'envoi d'un week-end de beuverie.
 
Mœurs de bibine
Dans les magasins d'alimentation, on ne trouve que de la bière à faible taux d'alcool. Il faut avoir 18 ans pour boire une bière et 20 ans pour en acheter.
Il y a plusieurs types de bières : la Lättöl, la plus faible (à peine 2,2 %), la Folköl, déjà un peu plus forte mais encore légère, la Mellanöl, qui se rapproche un peu des nôtres, et la Starköl, la plus forte, la plus chère et la meilleure. Dans les bars, si vous voulez une bière faible, précisez-le car sinon, on vous servira d'office de la Starköl, au détriment de votre porte-monnaie.
Les bouteilles sont généralement consignées. Les fauchés n'hésiteront pas à récolter les bouteilles abandonnées par les locaux le week-end...
Dans le commerce, la bière la plus forte (Starköl), le vin et les autres boissons alcoolisées sont vendus exclusivement dans les Systembolaget. C'est plus cher que chez nous.
Ces magasins sont fermés le dimanche, et ouverts les autres jours de 10 h à 18 h et le samedi jusqu'à 13 h (sauf à Stockholm) ou 15 h. Voilà pourquoi les Suédois font la queue le vendredi soir.
Il faut avoir 20 ans pour pouvoir acheter de l'alcool.
Si la boisson nationale reste l'eau-de-vie (aquavit), celle-ci se consomme modérément, comme pousse-café par exemple, et les jeunes lui préfèrent la bière.
Dernière recommandation : si vous allez le soir dans un pub ou en boîte, prenez vos papiers d'identité.
- Ceux qui comptent acheter du lait se méfieront du filmjölk, dont les packs ressemblent à ceux du lait normal mais contiennent du lait caillé...
L'eau en bouteille est presque toujours vendue gazeuse.

 

A ne pas manquer

 

Soleil de minuit
L'été, le soleil est visible 24 h/24 au nord du cercle polaire : de mi-mai au 20 juillet pour les villes les plus septentrionales et de début juin à mi-juillet pour celles à proximité du cercle. Quant au Sud, les journées d'été y sont également très longues (18 h au 1er juillet à Stockholm).
L'automne arrive tôt dans ce pays, surtout dans le Nord, et les journées se font de plus en plus courtes. Au nord du cercle polaire, en hiver, le soleil ne se lève plus (sur une période plus ou moins longue selon la latitude). Cependant, surtout dans ces régions polaires, les nuits de temps clair et sec, sortez le nez de votre cache-col : les aurores boréales, tels des rubans lumineux qu'une gymnaste invisible agiterait, dansent dans le ciel.

Aurores boréales
 
Le phénomène est provoqué par des éruptions solaires très puissantes, pendant lesquelles de grandes quantités de particules s'échappent et forment le vent solaire. Le champ magnétique naturellement protecteur de notre planète étant affaibli au niveau des deux pôles magnétiques, cela a pour effet, sous certaines conditions de densité des particules, de générer ces stupéfiants embrasements. Ils se produisent à n'importe quel moment de l'année mais ne sont visibles que de nuit, à condition que celle-ci soit sans nuage.
L'idéal pour les savourer pleinement : être loin de la ville et de ses lumières. La période la plus propice s'étend de février à avril, quand les nuits sont longues et le ciel souvent dégagé.
Il ne faut surtout pas prendre le temps de courir chercher amis et appareil photo : l'aurore boréale présente d'abord une courte phase dynamique qu'il serait dommage de manquer. Une immense bande verte et orangée ne cesse de s'élargir en se colorant fugitivement de turquoise et de rouge sang. Ce n'est qu'après quelques minutes que l'embrasement s'installe.

 

Infos pratiques

 

Électricité
Voltage standard à 220 V. Prises de courant aux normes européennes.
 
Horaires
- Les banques sont ouvertes en général en semaine de 9 h 30 à 15 h. Dans beaucoup de grandes villes, elles ferment à 17 h un jour par semaine, souvent le jeudi. Attention : les banques suédoises ne prennent pas les chèques de voyage.
- Les bureaux de change Forex sont ceux qui pratiquent le taux de change le plus intéressant et acceptent les chèques de voyage. Ils sont ouverts au moins 6 jours sur 7, généralement de 9 h à 18 h ou 19 h (15 h ou 16 h le samedi). Certains ouvrent aussi le dimanche.
- La plupart des magasins ouvrent entre 9 h 30 et 18 h et ferment le plus souvent le samedi vers 14 h ou 16 h. Par contre, les supermarchés sont généralement ouverts tous les jours de 9 h à 21 h, voire 22 h pour certains grands magasins. Il n'est pas rare non plus, dans les grandes villes, que ces grands magasins (genre NK et Åhléns) soient ouverts le dimanche entre 12 h et 16 h.
- Les musées ont souvent leur jour de fermeture le lundi. Ceux installés dans de petites villes voient leurs horaires fortement réduits hors saison.
 
Langue
L'anglais est très répandu, presque tout le monde le parle, de l'adolescent au sexagénaire. Modeste, le Suédois prétend souvent maîtriser « just a little bit » la langue de Shakespeare, quand on évoquerait plutôt un « fluent english ».
 
Poste
Les bureaux de poste ont pratiquement disparu en Suède. Il en existe encore, mais ils ont déjà disparu dans la plupart des villes, où le service postal est désormais assuré par un ou plusieurs supermarchés, voire un bar-tabac. L'avantage, c'est que les horaires d'ouverture sont plus étendus. Ceux qui subsistent ouvrent de 9 h à 18 h et le samedi de 10 h à 13 h.
Beaucoup d'offices du tourisme vendent des timbres, et on trouve des boîtes postales jaunes un peu partout. Aucune difficulté, donc, pour envoyer la traditionnelle petite carte. Affranchissement pour l'Europe à 12 Sk (1,40 €).
 
Saison touristique
C'est entre le 15 juin et le 15 août que vous aurez le plus de chances de tout trouver ouvert (campings, AJ, sites touristiques, cafés, etc.). Si vous voulez contempler le soleil de minuit, au-delà de mi-juillet, il est déjà trop tard. C'est aussi à cette époque que vous avez le plus de chances d'avoir du beau temps.
Néanmoins, certaines grandes villes telles que Stockholm, Göteborg et surtout les villes étudiantes (Lund et Uppsala) perdent un « petit quelque chose » de leur ambiance à ces époques estivales.
Autre détail, la plupart des Suédois prennent leurs congés en juillet... autant vous dire que les campings sont un peu peuplés, dans le Sud notamment.
Dans le Nord, l'hiver attire aussi nombre de touristes venus s'adonner aux joies du ski, des balades en raquettes ou en traîneau sur les lacs gelés. Et c'est aussi la saison des aurores boréales...
Stockholm, enfin, peut constituer en toute saison, et particulièrement pendant la période de Noël, une belle destination pour un week-end.
 
Téléphone
- De la France vers la Suède : 00 + 46 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant.
- De la Suède vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial). Pour téléphoner en France en PCV, le numéro est le : 00-18.
- Pour téléphoner d'une région à l'autre de la Suède, il faut composer le 0 devant l'indicatif. En revanche, on ne forme pas l'indicatif pour appeler à l'intérieur d'une région. On trouve encore pas mal de cabines à cartes (de 30, 60 ou 120 unités), même si presque tous les Suédois possèdent désormais un portable. Si vous en avez un avec option internationale, sachez que la couverture du territoire est exceptionnelle.
- Pour éviter de vous ruiner en communications internationales, vous pouvez acheter dans les kiosques des cartes téléphoniques type Viking Telecard. Pour 100 Sk (11 €), elle vous donne droit à 185 mn vers un fixe en Europe. Le plus rentable est d'appeler d'un fixe vers un autre fixe, car les appels de portable à portable réduisent sacrément les temps de communication. Elle fonctionne des téléphones privés (la communication est à votre charge) et des cabines (dans lesquelles il faut souvent commencer par introduire une carte normale pour être connecté). Il y a toute une série de codes et chiffres à taper.
- Numéro d'urgence européen (UE) : 112.
 
Internet
Les foyers suédois sont très bien équipés et la population très gourmande d'Internet. Internet supplante peu à peu de nombreux services (les paiements bancaires se font souvent par cette voie, les offices du tourisme deviennent virtuels, etc.).
En plus des hôtels, des gares et des aéroports, largement pourvus en terminaux payants, les bibliothèques communales proposent souvent au moins 30 mn de connexion gratuite et autorisent le transfert des données, photos vers clé USB par exemple. En revanche, l'impression est payante. Souvent gratuit dans les offices du tourisme. Il faut parfois réserver ou attendre assez longtemps pour qu'un ordinateur se libère. Les réseaux wifi sont également de plus en plus fréquents dans les hôtels et cafés.

 

Quelques chiffres

 

- Superficie : 449 964 km² (le 3e pays d'Europe par la taille).
- Capitale : Stockholm.
- Population : 9,340 millions d'habitants (urbanisée à 83 %).
- Densité : 20 hab./km².
- Monnaie : la couronne suédoise.
- Langue officielle : le suédois.
- Régime : monarchie parlementaire. Carl XVI Gustaf est roi depuis 1973.
- Chef du gouvernement : Fredrik Reinfeldt (depuis octobre 2006 ; reconduit en 2010).
- Religion : luthérienne à 85 %
- PIB/hab. : 35 600 €.
- Espérance de vie : 78,6 ans pour les hommes et 83,2 ans pour les femmes.
- Taux de chômage : 10,2 %.
- Sites inscrits au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco : le domaine royal de Drottningholm (1991) ; Birka et Hovgården (1993) ; les forges d'Engelsberg (1993) ; les gravures rupestres de Tanum (1994) ; Skogskyrkogården (1994) ; la ville hanséatique de Visby (1995) ; le village-église de Gammelstad, Luleå (1996) ; la région de Laponie (1996) ; le port naval de Karlskrona (1998) ; la Haute Côte/archipel de Kvarken (2000, 2006) ; le paysage agricole du sud d'Öland (2000) ; la zone d'exploitation minière de la grande montagne de cuivre de Falun (2001) ; la station radio de Grimeton, près de Varberg (2004) ; l'arc géodésique de Struve (2005).

 

Suede (se) : nos voyages

Inscription et Paiement
sécurisé en ligne
Infos et réservations Infos et réservations
02 99 30 64 02

Inscription à la newsletter